• Cet article est un petit clin d'oeil à tout les néophites qui ont eu envie de sortir des sentiers battus en ma compagnie... Je le sais depuis longtemps, mon plus grand plaisir reste celui de faire découvrir cette montagne et toutes ces activités à d'autres...

    ... c'est certainement une des raisons pour laquel il y a toujours une petite fiolle de remontant qui traine au fond de mon sac... pour arroser l'évenement !

     

    Grant a fait ça première au Sablon sous la surveillance d'Elise le 09/07/2011:

     on ressort pas tant sale des Sablon... mais le mérite n'en ai pas moindre car l'accès n'est pas aisé pour nos jeunes explorateurs !!! 

    Nico et Logan ont eu le privilège rare de déguster une raclette à Balme le 19/02/2011 :

    Nico en pleine action !!!Logan trouve que 36 ans... ça commence à faire vieux !!!

     

    "Papi Do" fait peut être une gueule bizarre mais est heureux d'avoir rampé longtemps pour pouvoir parcourir cette splendide galerie le 26 novembre 2010... merci à la SSG pour l'agrandissement des passages !

    Papispélo !!!


    "Ch'ti" Aurélien dit "Le Claustro" a rampé dans la boue pour la première à Archamps le 24/
    /02/10... et pas dans les meilleurs conditions... (pluie, neige, eaux dans l'tuyau) :
    Le boyau avant d'arriver au point -64... aujourd'hui y a de l'eau !

    Lucas a courageusement passé toutes les étroitures de l'ancien réseau de Balme le 06/02/10 :
    Lucas n'a même pas frissonné devant cette chatière... Steph n'avait plus qu'à suivre sans broncher !


    Maxime et tonton Stephane ont visité une partie de la "grotte des Cranes" le 27/12/09 :
    le "ressaut des stalagmites" aux cranes !

    Ma "grande "titite" dans la grotte des Noctambules, au Coin,  le 25/07/09:
    Elise passe mieux les étroitures que moi !


    Audrey, Steph et Fanny ont fait leur baptème Spéléo à Balme le 4/07/09:
    Seb, Audrey, Steph, Fanny... paye à boire !



    Karine, Thibaud, Julo, Etienne et Mamie'Bri' se sont équipés à l'arrache pour aller faire un tour à Balme le 16/07/07 :
    Y a du monde dans la galerie des Titans !

    la liste n'est pas close, il y a aussi tout ceux qui figurent dans les autres articles et ceux qui y figureront un jour !

    Merci à fredo "joli papa", mon fidèle second et à Seb "couille de loup", le compagnon de toutes les occasions !


    1 commentaire
  • Cette grotte est sans aucun doute la plus parcouru du Salève vue qu’elle est traversée par le sentier du même nom. Vous ne pourrez donc pas y faire d’exploration bien engagée ni de désobstruction prometteuse. Elle n’en demeure pas moins une formation impressionnante.

    l'entrée inferieur

     

    C’est un coin idéal pour faire une pause au frais pendant la canicule estivale (prévoir alors un CH’TI PICON BIERE bien frais) ou l’hiver quand d’impressionnantes stalactites de glace se sont formées (prévoir plutôt CHICOREE / MAROILLES avec une petite golée de  GENIEVRE… hé oui, le gars sur la photo est nordiste… chômeur… consanguin…et le reste…). Dans les deux cas, pour une fois, l’hydratation se fera donc plutôt dans un but culturel… une fois n’est pas coutume).

    Aurélien pose depuis la fenêtre au dessus du sentier... des fois, on dirai pas qu'il vient du plat pays !!!

    l'entrée superieur

    1 commentaire
  • "Grotte de Balme "   (vers Magland… au féminin… sinon ça fait Mongland) : 

    Christophe, Seb, Fred, Laurent, et Sebastian

    visite pré-raclette !


    (topo dispo au lien si-dessous)
    http://www.hypopo.ch/hypophoto/albums/userpics/10070/balmefusion_283_derniere_version.pdf

    La salle de la Mariée

     
    Pour s’initier, c’est LA grotte idéale en Haute-Savoie, plusieurs itinéraires de difficultés variables sont possible parmi les 4km de développé. Ce réseau, aujourd’hui « fossile » devait partiellement drainer les eaux du plateau de Flaine. Pour les débutants, se limiter aux galeries avant le 1re « Siphon ».


    Logan, Nico et Seb de retour des commitards


    Sec comme jamais à l’été 2009 : on a pu faire la jonction avec « les Comitards » et aller à la salle d’« Outre-Tombe » sans se mouillé autre chose que les pieds. Le parcours jusqu’au « quai des fleurs » est plus sérieux avec des rampings sur 100m, le ventre dans l’eau… 3h aller/ retour direct et sans trainer… 

    L'Seb... plus il est crad'... plus y sourit !

    PS : Pour reprendre des forces, rien ne vaut les spécialités locales : saucisson fumé de Magland, raclette... et un ch'tit canon d'rouge !!!


     

    Lucas et Steph dans le petit boyaux qui débouche sur la gauche de l'entrée principale.


    http://www.youtube.com/watch?v=5JYcpho5Nuk

    Une petite vidèo sympa en prime faite par les collègues suisses :


     
    Sandy passe le siphon direction la "Galerie des "Titans"

     


    votre commentaire
  • (Topo sur le site du Scasse 74, Cliquer sur le lien si-dessous :)
    http://scasse74.free.fr/viewtopic.php?f=11&t=55

    Située sur la Commune de Thorens-les-Glière, ce collecteur draine toutes les eaux du massif du Parmelan (attention aux crues) et offre des salles d’un volume impressionnant...

    Seb et Thibaud surpris par les dimension de l'entrée

    Le top du top… . Rien que le porche d’entrée vaut le détour et peut faire l’objet d’une petite ballade (20min de montée). Là aussi, une multitude de parcours sont possibles (30min ou 15h). Notamment depuis le haut du plateau… mais c’est alors loin d’être de l’initiation…
     

    Traversée au dessus d'un lac après la cascade Bocquet

    ... frilleux ? S'abstenir !... ou alors prévoir au minimum chaussette et slip néoprène...

    Logan grimpe les échellons de la Carenne

    ... Entre la" Carène" et la "Cascade Bocquet", ca se complique techniquement... s'y vous n'avez pas envie de nager, prévoyez baudard et longe,  cela vous permettra de rester "à moitié" sec :

    Seb fait trempette

    Au delà du 1re Affluant La visite relève plus du canyoning que de la spéléo. Même la raclette qu'on s'est mangé à la salle des piliers avec les deux pôtes du 27 n'a pas réussi à nous réchauffer... ni le petit Bourgogne Aligoté...




    1 commentaire
  • Il s’agit de 2 petites grottes au développé très restreint mais aux porches d’entrées sympas qui peuvent constituer des abris conviviaux pour prendre l’air et boire un p’tit « thé à la suisse » (Thé RICOLA + gnole de Coing) bien chaude quand le climat est humide.

     

    Pour l’accès, suivre l’itinéraire facile décrit pour la Grotte du Seillon jusqu’à un pierrier. Un sentier traverse sur la droite vers le Sablon, l’Ours est pas loin sur la gauche, un peu au dessus du sentier.

    Grotte de l'Ours :

    Contre-jour derrière la voute basse de l'Ours

    Sa visite, n'est pas bien longue mais déjà forte interressante, ne serait-ce d'un point de vue dio-spéléo. En effet, c'est un lieu où vous pourrez observer facilement plusieurs spécimens de la faune cavernicole. A peu près tout l'année, vous pourrez indentifier deux sortes de papillons trogloxénes : "Triphosa Dubidata" et "scolioptéryx Libatrix", l'arraigné "Meta Menardi" et ses cocons suspendus au plafond. L'hiver, soyez discret, un "Grand Rhinolophe" semble habitué des lieux.

    ( http://www.pragmasoft.be/prs/carnets/bio/animcav/index.html )

     

    Quoiqu'il en soi, habillez-vous crade... la femme de ménage ne passe pas souvent et le sol est particulierement gras et glissant. D'ailleurs le goulet descendant menant a la branche de droite de la grotte peu être particulièrement difficile à remonter pour qui n'a pas l'habitude.

     ACCUEIL

    la galerie centrale est montante



    Grotte du Sablon :

    Il est certain que cette cavité porte bien sont nom. Vous en aurez vite fait le tour, quoique... La SSG a fait du bon boulot et en a au moins doublé le developpé.
     
    La visite vous laissera la curieuse sensation de ramper et faire mumusse sur une plage de sable par une nuit noire et très humide... y a plus désagréable dans le genre !!!
     
    Elise et Grant... la futur relève !!!
     
    Attention au boyau du dessus dans la petite salle du fond... la nuit noir risque de devenir éternel si vous vous laissé surprendre par le CO2... à proscrire sans ventilation !!!

    Grotte de l’Ours et du Sablon



    Vous pouvez bien sûr terminer la ballade en faisant griller quelques diots et débouchant une bonne petite bouteille de Fendant...  l'endroit est idéal ... Le cas échéant respectez les lieux et ne faites pas comme ces petits sauvages qui se sont octroyé un feu de joie et d'artifice en laissant trainer leur reste non diodégradable ainsi qu'en pillant la reserve de bois prévue par les valeureux spéléos justement pour faire rotir leur pitance après quelques heures de dur labeur !!!





    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique