• La « Nationale »

    Ce parcours dans le secteur des « petites varappes » est, à mon gout, le plus ludique du Salève. Une vrai Via-Corda avec beaucoup de passages d’escalade facile. Seule la cheminée Guttinger est un peu plus athlétique (IV-). 

    Le "Pas d'Aral"... Une traversée "pèpère"... d'habitude...
     

     


    Lorsque le rocher est sec, c’est une belle promenade verticale pour les amateurs de grimpe. Une plaisante alternance de murs, de traversées aériennes, de balcons boisés et de cheminées à ramonées. Les variantes sont multiples et de difficultés variables. Le tout débouche dans un cirque isolé, sauvage et encaissé. Ceux qui n’ont pas l’topo risquent de tourner en rond avant de trouver la sortie (un trou caché de 50 cm de diamètre) situé à une vingtaine de mètres du sol, sous les surplombs. Laissez vous descendre, pied dans le vide dans ce trou et vous vous retrouverez alors dans la « grotte de la Mule » qui débouche de l’autre coté de la falaise.

     

    la sortie de la "cheminée Guttinger"

     

    En hiver, avec 20cm de neige, le parcours se transforme en véritable course de mixte où piolet et surtout crampons peuvent parfois se révéler utile, notamment pour passez les cascades de glaces formées en haut du dévaloir de la mule.

    La NATIONALE  (sortie de droite : vires du SarrotSaut Gonet)

     

    Avec un peu d’infos préalable, l’itinéraire n’est pas trop compliqué à suivre dans la mesure où les prises on été suffisamment usées par les grimpeurs précédents. Toutefois, l’alternance traversées / sentiers / ressauts peuvent fourvoyer l’aventurier dans des passages scabreux. Restez donc toujours sur une trace nette et le long des broches scellées ! Une fois arrivé en haut de l’itinéraire, la course n’est pas terminer, il faut encore dénicher et traverser le « trou de la Mule » et ne pas se perdre en redescendant à la voiture (le plus simple est par le sentier du « chafardon »).

     
    Le trou de la mule.
     

    PS : Bonne promenade… et n’oubliez pas la rondelle de saucisson fumé « made in Magland » arrosé d’un p’tit Blanc de Carra à la juste température pour reprendre des forces avant la descente !

     

    (Topo : Le guide du Salève de Bernard WIETLISBACH)


     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :